Skip to content

Les usuriers et la délinquance financière.

Les usuriers et la délinquance financière.

Facebook0
Share on twitter

Les usuriers et la délinquance financière

L'usure

Vous avez certainement déjà entendu parler des “margouillats”, en d’autre terme, les usuriers.

Ce sobriquet est plutôt adéquat, vu leur mode opératoire. Ils sont pour la plupart, assis aux abords des banques, guettant leur cible.

Qui sont leurs proies privilégiées ? Ce sont les fonctionnaires à qui ils prêtent de l’argent hors du cadre légal, et avec des taux d’intérêts exorbitants. 

En effet, le taux de remboursement peut atteindre 100%, entraînant ainsi l’emprunteur dans une spirale d’endettement. Ce dernier remet parfois à l’usurier ses données bancaires, et celui-ci peut faire directement des retraits sur son compte.

Les usuriers et la délinquance financière est un véritable fléau qui ronge 30% des fonctionnaires et agents de l’État. 

Certains prennent leurs retraites sans économies après de nombreuses années sous l’emprise des usuriers.

Que fait l’État pour lutter contre la délinquance financière ?

En octobre 2014, l’État de Côte d’Ivoire a adopté une loi visant à combattre ce fléau.

Elle stipule que « sera puni d’un emprisonnement de deux mois à deux ans et d’une amende de 100 000 Francs CFA à 5 000 000 Francs CFA ou de l’une de ces peines seulement, quiconque aura consenti à autrui un prêt usuraire ou apporté sciemment, à quelque titre et de quelque manière que ce soit, directement ou indirectement, son concours à l’obtention ou à l’octroi d’un prêt usuraire ». En cas de récidive, le maximum de la peine est porté à cinq ans d’emprisonnement et à 15 000 000 Francs CFA d’amende.

Malgré toutes ces dispositions, les usuriers et les emprunteurs s’adonnent toujours à la pratique de cette usure.

Pourquoi se tournent-ils vers les usuriers ?

Les raisons qui conduisent les emprunteurs  dans les griffes des margouillats sont entre autres : la complexité d’accès au crédit, les faibles revenus, le surendettement, mais surtout une très mauvaise gestion de leurs finances personnelles.

Elles contractent de nouvelles dettes pour payer les anciennes, et ainsi de suite. Ce cycle vicieux ne prend pas fin, on aurait dit une “malédiction”, s’étonnent-ils.

L'usure sous une autre forme

Il existe une autre forme de délinquance financière  pratiquée dans nos quartiers. 

En effet, les commerçants détiennent des cahiers de dettes aux noms des fonctionnaires qui prennent régulièrement leurs produits à crédit

Ils paient leurs dettes dès la réception de leurs salaires. Plus de la moitié de leurs salaires sert donc à rembourser les dettes, ce qui les empêchent de subvenir convenablement aux autres charges.

On peut blâmer les usuriers, mais les emprunteurs ont leur part de responsabilités.

La plupart des emprunteurs disent être en situation d’extrême urgence, ce qui les contraint à se tourner vers les usuriers dont l’aide est immédiate. Mais à quel prix ?

Et pourtant, cela peut être évité par une prise de conscience et la pratique d’une bonne gestion financière.

Nos conseils

Solutions pour lutter contre l'usure

La vie est faite d’imprévus, mais comme nous aimons vous le rappeler, les imprévus se préparent. Et, dans la finance, rien ne doit être improvisé au risque de recourir à des solutions qu’on regrette amèrement  par la suite. 

En effet, une mauvaise gestion financière conduit toujours au fond du gouffre. Il faut donc mieux s’y prendre et avoir des habitudes économiques  saines. Cela passe indéniablement par une éducation financière. 

  • D’abord, planifiez votre vie, vos projets en adoptant un système de budgétisation adapté à votre réalité. Ainsi, vous vous retrouverez dans vos finances personnelles.
  • Ensuite, l’épargne de précaution sera un excellent moyen pour vous de gérer les situations inattendues, qui vous “tombent dessus à l’improviste” comme on le dit. Vous n’aurez plus recours aux « margouillats ». 
  • Enfin, pensez toujours à la diversification de vos sources de revenus. Pour cela, il vous faudra suivre en amont les étapes précédentes. Ayant mis de l’ordre dans vos finances, vous pourrez investir afin d’avoir d’autres entrées d’argent. 

Nous l’avons compris, raison pour laquelle nous faisons de votre éducation financière notre priorité. Ainsi, vous pourrez éviter les erreurs dans la gestion de vos finances personnelles, et de prendre part à la délinquance financière. Il n’est pas encore tard pour bien agir.